J.C. SATÀN

Depuis plus de neuf ans, J.C. Satàn écume les salles de concert, maitrisant l’art de transformer un album en machine à pulvériser les crânes, par la grâce d’un jeu de scène qui confine à la performance, et l’hystérie d’un public qui ne les lâche plus.

Elu «Meilleur groupe de rock en France» en 2015 par les Inrocks, le quintet franco-italien dépasse le carcan garage rock pour titiller un classicisme pop, tout en gardant l’impétueuse énergie des riffs noise et autres incantations punk qui lui valent sa réputation : sang de guitare et écailles de fûts, rythmique de plomb, comptines alambiquées et formules magiques hurlées dans la transe. Brutal et complexe, furieux et incantatoire, J.C. Satàn célèbre un black-garage-gospel au beau milieu d’un orage de décibels.

Projet phare du label Born Bad, la bande à Satàn a fait un retour fracassant en 2018 avec la sortie d’un cinquième album. « Centaur Desire » est un disque comme une nouvelle première fois, enregistré collectivement, porté par un son d’une puissance inouïe et traversé par un nouveau groove.


Photo © Titouan Massé